Comment contrôler la lumière pour des photos qui vous plaisent

Comment contrôler la lumière pour des photos qui vous plaisent

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  

Si vous voulez mieux utiliser votre appareil photo, il va falloir aborder le concept de la quantité de lumière et savoir que chaque appareil photo n’a que 3 contrôles possibles pour gérer cette quantité:

  • L’ouverture (diaphragme)
  • Le temps de pose (vitesse)
  • L’ISO (sensibilité du capteur)

Si vous comprenez ça! le monde sera votre huître! (comme on dit en anglais 😊)

1/ Le concept de la quantité de lumière

Tout d’abord, il est important de savoir que chaque photo va capturer une quantité de lumière bien définie (pas 15, juste une…).

Pourtant, il est vrai que dans chaque prise de vue, la lumière n’est pas la même partout. Il y a des zones plus claires et des zones plus sombres (on verra plus tard comment s’en débarrasser ou comment les utiliser à notre avantage, pour l’instant, on se détend et on se concentre sur LE sujet).

C’est le premier choix important du photographe… “Quel est le sujet de ma photo?”

Une fois que le sujet est choisi, défini, cloué sur sa chaise… Il va falloir régler son appareil photo pour capturer la “bonne” quantité de lumière pour CE sujet.

Maintenant que nous avons établi que chaque photo correspond à une capture d’une quantité de lumière bien définie, il va falloir faire le lien avec l’appareil photo…

Le lien est “simple”, il n’y a que 3 façons de jouer sur l’exposition: l’ouverture, le temps de pose et les ISOs. Le fameux triangle d’exposition!

Ces 3 valeurs sont irrémédiablement liées, vous ne pouvez pas n’en changer qu’une sans changer l’exposition de la photo. Si vous voulez changer une valeur sans changer l’exposition, il vous faudra forcément compenser en changeant également (de manière égale, j’ai envie de dire) une autre de ces 3 valeurs, c’est très important à comprendre.

Bien sûr, il y a plusieurs combinaisons de réglages différentes possible pour obtenir une même exposition (même quantité de lumière) mais l’important pour l’instant sera de capturer la quantité de lumière nécessaire pour obtenir le résultat souhaité en terme d’exposition!

2/ Les 3 paramètres du triangle d’exposition

2-1/ L’ouverture

L’ouverture (ou le diaphragme) se gère dans l’objectif, c’est une bague qui s’ouvre ou se ferme pour laisser passer plus ou moins de lumière.

L’ouverture est représentée par un chiffre allant généralement de f1.4 a f22 (certains objectifs plus folkloriques peuvent aller de f0.95 jusqu’a f128… mais ca ne court pas les rues)

  • A retenir:
    • Petit chiffre (f1.4) = Grande ouverture = Beaucoup de lumière atteint le capteur = Photo plus claire
    • Grand chiffre (f22) = Petite ouverture = Peu de lumière atteint le capteur = Photo plus sombre
Illustration des ouvertures

Pour comprendre:

Ne vous laissez pas perturber par ce manque de logique apparente où grand chiffre = petite ouverture et petit chiffre = grande ouverture

Il y a derrière une logique implacable… Mais il faut faire appel au scientifique qui sommeille en vous… Sachez que cette valeur représente en fait une fraction… focal/1.4=diaphragme (grand diaphragme) ou focale/22=diaphragme (petit diaphragme).

Du coup, tout redevient logique! 😊 Le scientifique que vous êtes peut dormir sur ses deux oreilles.

2-2/ Le temps de pose

Le temps de pose (ou vitesse) se gère dans le boîtier, c’est un rideau placé devant le capteur qui s’ouvre et se referme à la vitesse choisie.

Le temps de pose est représenté en secondes ou fraction de seconde allant généralement de 1/4000s a 30s (certains boîtier reflex pro peuvent descendre a 1/8000s et certains boîtiers hybrides peuvent même aller jusqu’a 1/32000 ça court un peu plus les rues que les objectifs a f/0.95… mais cela reste des vitesses très peu utilisées!)

  • A retenir:
    • Temps de pose long (30s): beaucoup de lumière atteint le capteur = Photo plus claire
    • Temps de pose court (1/4000s): peu de lumière atteint le capteur = Photo plus sombre

Pour comprendre:

La, il n’y a rien a comprendre, le temps de pose est heureusement beaucoup plus intuitif que l’ouverture!

2-3/ ISO

Les ISOs (ASAs) se gèrent aussi dans le boîtier, c’est la sensibilité du capteur (digital ou argentique). L’ISO est représenté par un chiffre allant généralement de 100 a 3200 (certains boîtiers pro vont jusqu’à 409600… mais encore peu de boîtiers produisent des images de très haute qualité au dessus de 12800 – ce qui est déjà énorme!)

  • A retenir:
    • ISO haut (3200): le capteur est très sensible à la lumière = Photo plus claire
    • ISO bas (100): le capteur est peu sensible à la lumière = Photo plus sombre

3/ L’influence de ces réglages

Maintenant qu’on a bien tout compris comment gérer l’exposition, revenons au début : “plusieurs combinaisons de réglages différentes permettront d’obtenir une même exposition”…

“Aie” ça se complique…

On se demande maintenant si les différentes combinaisons de ces trois paramètres vont nous donner les memes photos? Et ben, clairement, la réponse est non… Et heureusement! Sinon, il n’y aurait vraiment rien a comprendre en photo et je n’aurais pas besoin d’écrire les 12 articles qui vont suivre!!! 😊

Bon, mais voici quand même un exemple rapide de 3 réglages différents qui capturent la même exposition:

C’est palpitant… Mais comment choisir entre les 3?

C’est le 2ème choix important du photographe… “Comment voulez-vous photographier votre sujet?

L’ouverture a un impact direct sur la profondeur de champ (PDC) mais cela mérite un article plus technique qui viendra prochainement.

Le temps de pose a un impact direct sur le “figeage” de l’action ou du mouvement photographié, un article dédié sera aussi prochainement publié!

L’ISO a aussi un impact direct sur la qualité de grain/bruit de la photo, et encore une fois, un article plus technique sera le bienvenu!

N’hésitez pas à sortir votre appareil photo du placard et de son sac pour essayer de régler ces 3 paramètres en vous mettant en mode manuel et voyez comment l’exposition varie… Si vous n’y arrivez pas, jetez un œil à la notice 😊

Une fois que vous serez à l’aise, n’hésitez pas non plus à explorer les autres modes de votre appareil photo.

Vous pouvez aussi me poser vos questions par email ou en laissant un commentaire juste en dessous de cet article.

Merci pour votre lecture et bonnes photos!


Partager l'article:
  •  
  •  
  •  
  •  

2 réactions au sujet de « Comment contrôler la lumière pour des photos qui vous plaisent »

  1. Très chouette et amusante approche (j’apprécie beaucoup l’explication de l’ouverture du diaphragme, le clin d’œil est bien trouvé). 👍🏻

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.